La transition: 1917-1920

1917-1920: UNE PERIODE DE TRANSITION

 


Vers 1917, Hélène Guinepied abandonne presque complètement la peinture au profit de l'encre, de la gouache ou de l'aquarelle. Même si l'influence de sa formation classique est encore visible dans les lignes ou les perspectives, les prémices d'une synthétisation des formes apparaissent. Les paysages, qui représentent sa principale source d'inspiration, sont traités avec un certain réalisme. Le trait révèle déjà une grande énergie.

                                                      

saint-more    

Dessins encre, gouache, rehauts blancs, 24 X 32 cm, vers 1918 à Saint-Moré (Yonne)

Collection particulière

© crédits photographiques: Sophie Banet-Rivet

Contact

association.heleneguinepied Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

2018  Hélène Guinepied